Sophia Kourkoulakou

Sophia Kourkoulakou développe une thèse sur l’  »Art interactif en réalité mixte :  une techno-anthropologie numérique » à l’Université Paris 8, Ecole Doctorale Esthétique Sciences et Technologies des Arts, labo AIAC (Art des Images et Art Contemporain) avec l’équipe Image Numérique et Réalité Virtuelle (INRéV), sous la direction de Chu Yin Chen et en codirection de François Garnier.

 

L’art interactif témoigne de la technologie d’une civilisation, d’une esthétique sociétale. Comment et pourquoi le design d’expérience s’inscrit dans l’art numérique et quelles sont ses évolutions possibles ? Quelles sont les esthétiques et les technologies pertinentes dans l’horizon du média spatial ? Cette thèse explore les champs méthodologiques et les variables techniques pour la spatialisation de l’information dans l’art. Il s’agit d’identifier les processus perceptifs et les implications anthropologiques qui permettent de tisser des liens entre entre monde réel dit sensible et monde virtuel. Cette recherche / création adopte le design d’interaction pour faire émerger des interfaces naturelles entre nos outils, et notre environnement post numérique.      

  Biographie :

Diplômée de l’École nationale de Beaux Arts d’Athènes, elle intègre  le Master 2 en Arts et Technologies de l’Image à l’Université Paris 8. Pendant ces études, Sophia s’oriente vers le design d’interaction. Elle collabore avec la directrice artistique Pam Schneider, fondatrice de Moment Factory, pour Robin de Bois, spectacle musical au Palais de Congrès de Paris en 2013. Elle participe au projet TimeCube : installation interactive de vidéomapping et le présente au festival Laval Virtual en 2014. Entre 2014 et 2017, elle travaille comme cadre et designer chez Modulo Pi. Elle y écrit la documentation pour le logiciel de simulation, de tracking temps-réel et de projection mapping 3D Modulo Kinetic. Ce dernier participe au programme de Recherche & Développement soutenu par le CNC (dispositif RIAM) avec le projet Digital LiveSkin. En  2018 avec le collectif continuum ils créent l’installation interactive VitRails présentée à  la galerie RectoVeRso de Laval, à ADAF (Athens Digital Art Festival), au Patchlab festival, en Cracovie, en 2019. Elle est chargé du design VR au projet VR Auditory Space,  de Christine Webster, doctorante CICM Université Paris 8, soutenu par EUR-ArTeC.  Depuis 2020 elle porte le projet « Immersive hybridPlace » en collaboration avec Dr. Francesco Sebregondi (Forensic Architecture/Goldsmiths, University of London)  soutenu par l’ EUR ArTeC, en partenariat avec EnsadLab et Inrev (AIAC) Université Paris 8.