Rémi Sagot-Duvauroux

 

 

 

Biographie :
Rémi Sagot-Duvauroux fait ses études à l’Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes dans le Département de Recherche et d’Éducation en Audiovisuel et Multimédia. Après une Licence en “Science de l’Information de l’Audiovisuel et des Médias Numériques”, il se spécialise dans la postproduction avec un Master « Trucage numérique des Images et des Sons » qu’il obtient en 2013.

À la suite de ces études, il intègre le milieu du cinéma d’animation traditionnelle en tant qu’assistant monteur. Il commence chez Prima Linea Productions où il travaille de 2013 à 2017 sur trois long-métrages. D’abord, Loulou, l’incroyable secret d’Éric Omond et Grégoire Solotareff. Puis, La Tortue Rouge de Michael Dudok de Wit. Enfin, La Fameuse Invasion des Ours en Sicile réalisé par Lorenzo Mattotti et adapté de l’oeuvre de Dino Buzzati. Parallèlement, il travaille sur deux courts-métrages : Les Demoiselles d’Ovalie de Laurent Kircher et Limites de Giulia Landi. En 2017, il intègre le studio d’animation 3D TeamTO sur les séries Skylanders Academy et Ricky Zoom. Il travaille également depuis 2018 chez Something Big sur la série d’animation Go Astro Boy Go ! adaptée du manga d’Osamu Tezuka.

À travers toutes ces expériences, il est au carrefour de la fabrication technique, narrative et graphique des oeuvres. Auprès de scénaristes, de réalisateurs, d’animateurs, de décorateurs, de compositeurs et de monteurs, il apprend, petit à petit, à questionner et travailler le découpage du temps et de l’espace visuel et sonore d’un récit audiovisuel. Pour compléter sa formation au métier de monteur et mieux comprendre les structures narratives des films, il suit en 2018 une formation auprès du scénariste Marc Gautron (Morbayassa, Il va pleuvoir sur Conakry, La nuit de la vérité…).

En octobre 2018, il intègre en tant qu’étudiant chercheur le groupe Spatial Media du laboratoire de recherche EnsadLab/PSL de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Son projet de recherche est d’interroger la notion de montage dans les expériences numériques immersives et interactives. Les questions des structures spatiales et temporelles, du point de vue, du raccord, du visible et de l’invisible sont au coeur de ses interrogations théoriques.

Il est par ailleurs musicien, diplômé des conservatoires de Nantes et de Valenciennes en solfège, violoncelle et musique de chambre. Il joue notamment en 2018 au Théâtre National de la Danse de Chaillot  pour le spectacle Paysage d’ensemble d’Annabelle Bonnéry et Serge Kakudji.  

Retour vers la page Équipe