Donatien Aubert

Aubert Donatien

Biographie :
Donatien Aubert est diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (DNSEP obtenu avec les félicitations du jury — 2014). Il est doctorant depuis trois ans et demi à Paris IV (au sein du Labex OBVIL), en humanités numériques. Sa thèse, intitulée Les nouveaux arts de la mémoire : topiques digitales, doit déterminer par quels moyens et pourquoi les techniques antiques de spatialisation des connaissances, dites de « mémoire artificielle » ont été réactualisées à l’époque contemporaine grâce aux méthodes de l’infographie tridimensionnelle.
Le travail théorique et plastique de Donatien Aubert vise à problématiser l’héritage philosophique, épistémologique et politique des paradigmes cybernéticiens, et leur résilience dans des mouvements comme l’écologie et le transhumanisme. Son premier livre, Vers une disparition programmatique d’Homo sapiens ? portant sur ce thème, est sorti en juin 2017 aux éditions Hermann.
Donatien Aubert appuie son travail plastique (vidéo, volume, installation, conception et fabrication assistées par ordinateur, réalité virtuelle, projets art-science) sur des recherches qui l’ont amené à travailler avec plusieurs laboratoires, notamment le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), l’EnsadLab, le Labex OBVIL ou encore l’Assistance Publique — Hôpitaux de Paris.

Thèse:
Les nouveaux arts de la mémoire : topiques digitales. Paris IV,  Labex OBVIL.

Projets:
Numer-Locus : un environnement 3D numérique et interactif portant sur l’histoire des techniques de représentation tridimensionnelle, du XIVe siècle à nos jours, en cinq chambres, construites selon les règles de l’ars memoriae. Consultable en exploration libre ou selon un parcours pré-calculé en immersion, avec un casque de réalité virtuelle.
La Torre dell’anima : installation interactive conjuguant CFAO et réalité virtuelle, conçue à partir de tomographies, anonymisées, de crânes de patients de l’AP-HP.

Publications :
Vers une disparition programmatique d’Homo sapiens ?, Paris, Hermann, 2017.
ONS – Un modèle pour des collaborations possibles entre art et science, sous la direction de Sylvain Lizon, Michel Paysant et Corinne Le Néün, Cergy, ENSAPC, 2014.

Participations récentes à des colloques et des conférences :

« Intelligence Collective : la construction de nouveaux savoirs », Asa Nakano, Ayako Fujieda, Tamaki Suzuki, Yoshimi Osawa, Christian Merlhiot, Marion Raimbeaux, Villa Kujoyama, Université du Kyodai, Kyoto, 2017.
« Des humanités numériques littéraires ? », Didier Alexandre, Milad Doueihi, Marc Douguet, Labex OBVIL, Centre Culturel International de Cerisy, Cerisy, 2017.
« La refonte des arts de la mémoire par le numérique ; un exemple pratique : le projet art-science La Torre dell’anima », Jean-Michel Baconnier, Association Trafic, Lausanne, 2017.

Liens internet :
www.donatienaubert.com
https://slash-paris.com/artistes/donatien-aubert/a-propos